L’externalisation : un ‘accélérateur’ de la transformation des entreprises ?

Le contexte des entreprises se transforme et on constate à l’heure actuelle trois évolutions majeures.

Les entreprises investissent désormais de plus en plus dans les services en accompagnement des solutions. Elles cherchent ainsi à se recentrer sur leur cœur de métier et leurs expertises. La législation devient de plus en plus complexe et évolue de plus en plus vite. Les RH ont notamment dû gérer récemment le passage à la Déclaration sociale nominative et travaillent aujourd’hui à la mise en place du prélèvement à la source, même si l’échéance légale a été reportée. Des sujets qui au-delà des aspects de procédures administratives, requièrent une expertise pointue sur le traitement des cas de gestion particuliers.

Par ailleurs, les usages des collaborateurs ont fortement évolué. Ils attendent aujourd’hui que l’entreprise leur propose de nouveaux modes de communication et d’information, accessibles sur n’importe quel type de support, pour favoriser l’adhésion et l’expérience utilisateur. Ils demandent des espaces fortement individualisés, capables de prendre en compte leurs souhaits professionnels, ainsi que leurs besoins en matière d’équilibre entre vie professionnelle et vie privée. De fait, les entreprises doivent pouvoir gérer une multiplicité croissante des interactions et des données. Et l’urbanisation des systèmes d’information est un enjeu de plus en plus complexe.

Enfin, les solutions RH deviennent de plus en plus hybrides et les entreprises doivent articuler l’ensemble et assurer l’interopérabilité entre les différentes applications anciennes et/ou nouvelles. Dans ce contexte, le recours à l’externalisation RH ou au mode SaaS ou Software as a Service s’amplifie. Cette tendance s’est fortement développée depuis environ cinq ans… Entre 2016 et 2018, le taux de croissance annuel a progressé de 17,9% [Source Markess] et 42% des entreprises s’orientent vers l’externalisation des applications et/ou des infrastructures.

L’externalisation : un levier pour gérer la complexité

Les solutions SaaS mises à disposition à distance par un prestataire et accessibles par le Web se généralisent, car elles facilitent l’adoption des nouvelles pratiques par les entreprises, grâce à une consommation des services plus accessible et fluide. Les solutions SaaS permettent de déléguer la maintenance, l’exploitation et l’hébergement des applications. Elles contribuent également souvent à la réduction des coûts, grâce aux leviers d’industrialisation et de mutualisation.

Par ailleurs, une recherche permanente d’optimisation et d’innovation, permet de proposer et mettre à disposition de nouveaux services à valeur ajoutée, notamment en encapsulant des applications innovantes.

L’externalisation RH permet également d’accompagner un client engagé dans une transformation RH. Celle-ci passe par une étroite collaboration entre le prestataire et l’entreprise. Dans ce contexte, l’externalisation totale ou partielle de certains domaines RH est particulièrement adaptée. On parle alors de BPO ou Business Process Outsourcing. Le prestataire prenant en charge l’ensemble de la gestion des services dans le domaine ou le périmètre RH retenu. Depuis 3 ans, on observe d’ailleurs un intérêt croissant pour ce type de services d’externalisation.