La blockchain au service des RH : mythe ou réalité ?

Lors d’une matinale dédiée à l’innovation dans les RH organisée par le Sopra HR Lab, Thierry Thevenet, co-fondateur de Talao, Luc Jarry-Lacombe, CEO de BCDiploma et Yohan Zibi, directeur général chez EveryCheck, ont dévoilé, avec des cas d’usage, comment la blockchain allait bouleverser les RH dans les années à venir.

La technologie blockchain, ou chaîne de blocs, est considérée comme la prochaine grande révolution technologique. Elle est apparue en 2008 avec la création du bitcoin par Satoshi Nakamoto, en réponse à une perte de confiance dans le système économique et financier. Ce qui fait sa force est qu’elle utilise trois mécanismes innovants qui sont : les réseaux de pair à pair, la cryptographie asymétrique et la preuve infalsifiable du travail garantie par des responsables du minage ou ‘mineurs’, qui vont associer les transactions en ‘blocks’.

En effet, la blockchain constitue une base de données décentralisées grâce à des nœuds de stockage et de transmission d’informations, de façon transparente et sécurisée et surtout fonctionnant sans organe central de contrôle.

Grâce à la cryptographie, les données sont protégées car seuls les détenteurs de la clé cryptographique privée sont habilités à lire le contenu des transactions. Chaque mineur devient le serveur de l’ensemble du système et l’information est partagée et gérée par l’ensemble des nœuds du système. Pour qu’un bloc de transactions soit validé, il faut qu’il le soit par l’ensemble des nœuds cryptographiques du réseau. Les informations contenues dans une blockchain sont donc transparentes, sécurisées et infalsifiables sans autorité centrale de contrôle.

Vers une place de plateforme de freelances avec des compétences fiables et certifiées

Talao, éditeur de logiciel spécialisé dans le secteur du freelancing, mise sur l’augmentation des prestations de freelances ou sous-traitants dans les entreprises pour trouver l’expertise dont elles ont besoin. La start-up a mis en place grâce à la blockchain un protocole décentralisé, pour mettre en relation des freelances avec des donneurs d’ordre et pour gérer la relation entre eux. La start-up propose des ‘marketplaces’ privées, exploitables en marque blanche pour les entreprises. Les freelances ont ainsi l’opportunité de faire certifier leurs expériences par l’entreprise lors de leur mission et de constituer ainsi un CV garanti à 100%. « Nous avons développé un protocole qui établit un ensemble de règles pour dialoguer. Dans notre écosystème, nous rassemblons des experts freelances indépendants, mais également des groupes d’experts, des entreprises, des sociétés de portage salarial et des entreprises certifiantes et des organismes de formation », explique Thierry Thevenet, co-fondateur de Talao. « La blockchain apparaît comme une évidence pour le partage des données. Les applications distribuées comme la blockchain vont bouleverser les serveurs avec des systèmes centralisés et remettre en cause les business modèles des GAFA (qui se nourrissent des données qu’on leur confie). « L’architecture pair à pair assure effectivement une transparence et une fiabilité des échanges sans aucun intermédiaire et l’entreprise peut aller directement chercher l’information auprès des individus et émettre directement des certificats de mission. »

Ainsi, la place de marché de freelances permet aux entreprises de créer une communauté de talents certifiés qui auront la main sur leur identité professionnelle. Spécialisée dans les secteurs technologiques, la start-up assure ainsi un vivier de compétences rares en IA, DevOps ou robotique par exemple. La ‘marketplace’ est supportée par le mainnet d’Ethereum, protocole d’échanges décentralisés en open source permettant la création de contrats intelligents ou ‘smart-contacts’ et qui repose sur 10 000 nœuds publics. Talao se base sur les ‘tokens’, cryptomonnaies, comme monnaies d’échange pour les mises en relation.

Une révolution dans la certification clé en main de données

La start-up BCDiploma s’est spécialisée dans la dématérialisation et certification des diplômes. Son CEO, Luc Jarry-Lacombe, témoigne : « Nous utilisons également les ‘smart contracts’ qui reposent sur un écosystème décentralisé capable d’être pérenne dans le temps, pour certifier les diplômes ou attestations ou habilitations obtenus. Notre solution de digitalisation et de sécurisation des certificats répond aux besoins d’automatisation et de numérisation des process, d’une manière innovante dans la façon de délivrer et valorisante pour la marque employeur. » Accessible également depuis LinkedIn, l’application permet de créer directement des liens, au sein du réseau social professionnel, vers les attestations de diplômes en ligne. La start-up a créé un écosystème nativement interopérable avec les solutions des clients grâce à des API. BCDiploma a par ailleurs mis en place un partenariat avec la start-up EveryCheck, spécialisée dans la vérification des CV et références. Les données des candidats sont ainsi contrôlées avant d’être publiées dans la blockchain. Yohan Zibi, directeur général chez EveryCheck explique : « 66% des employeurs ne contrôlent pas les informations des CV, alors que 64% contiennent de fausses déclarations. Or, le coût minimum d’une mauvaise embauche avoisine les 6 500 euros. Nous avons également la possibilité d’opérer une vérification graphique des titres et diplômes, afin de détecter les faux documents émis. » En passant par la plateforme BCDiploma, les falsifications deviennent ensuite impossibles.

D’autres services, comme les coffres-forts numériques proposés aujourd’hui aux salariés, peuvent à terme être également ‘blockchainés’. Cela pourra permettre aux salariés de bénéficier d’un espace pour gérer leur identité professionnelle et garantir les informations publiées à leurs futurs employeurs. Les entreprises innovantes qui se penchent sur cette technologie renforceront une image employeur à forte valeur ajoutée. La technologie de blockchain peut être utilisée pour gérer les données des individus, mais également être déployée à grande échelle et être adaptée aux besoins des entreprises. Il s’agit bien là d’une révolution qui va bouleverser les écosystèmes et créer de nouvelles opportunités de croissance et de business.   

 Pour en savoir plus :

Talao : www.talao.io

BCDiploma :  www.bcdiploma.com

EveryCheck :  www.everycheck.com